Votre Panier
Aucun article
 

Bien choisir sa literie

Comment choisir une literie adaptée à vos besoins ?

En premier lieu, les dimensions doivent correspondre à votre taille et non à celle de votre chambre ! Il vaut mieux ajouter environ 20 cm à la taille du plus grand occupant. 

Pour les couples : lorsque l'un des conjoints bouge beaucoup il est préférable d'utiliser un matelas en ressorts ensachés car il permet une plus grande individualité de confort : en effet il se compose de plusieurs zones indépendantes. Aujourd'hui, un matelas 100% LATEX haut de gamme garantit également une très bonne indépendance de couchage.
Lorsqu'il existe une différence de poids importante entre les conjoints vous pouvez choisir un matelas en latex, afin de bénéficier du soutien point par point, sur chaque occupant.

Pour les personnes qui transpirent beaucoup pendant la nuit, le matelas à ressorts est bien adapté car sa structure favorise une très bonne circulation de l'air.

Si vous souffrez d'allergies sachez que le latex est une matière naturellement saine et anallergique : sans microbes, sans acariens et sans bactéries. Choisissez également une housse ayant reçue les traitements d'usage.

Notions de latex et de 100% latex  

  • Un matelas est formé d'un ou de plusieurs matériaux puis enveloppé dans un coutil. La composante majeure du matelas est généralement nommée « âme ». 
  • La dénomination « 100% latex » est réservée aux matelas dont l'âme est uniquement en latex et d'au moins 10 cm d'épaisseur.
  • Le terme « matelas latex » s'applique pour ceux comptant différents matériaux superposés dont la hauteur minimale de latex est de 10 cm et représente au moins 60% de la hauteur de l'âme.
  • Les matelas fabriqués à partir de latex reconstitué, de mousse polyuréthane, en ressorts, ou ceux dont l'âme comporte moins de 60% de latex, ne peuvent prétendre à ces appellations. Ils seront désignés par leur composant majoritaire.
  • Le latex est caractérisé par ses propriétés hypoallergéniques (naturellement anti-acariens), son élasticité (souplesse), sa haute résilience, sa structure moléculaire alvéolaire qui lui permet de "respirer" et son soutien intégral (sa résilience et son adaptabilité permet de soutenir chaque courbe du dormeur).
  • Adapté aux lits TPR.

Mousse polyuréthane

Le terme générique "mousse" comprend la mousse polyéther (plutôt bas de gamme car moins de 25 kg/m3) et la mousse polyuréthane (bonne qualité, avec une densité de 25 kg/m3 ou plus). Cette dernière possède une structure alvéolaire qui lui permet de respirer, ainsi que des propriétés d'élasticité et de confort supérieures - sa densité et sa fermeté sont donc accrues.

  • Densité (kg/m3) : plus la densité est élevée plus le matelas gagne en fermeté. Privilégiez une densité minimale de 25kg/m3 ou plus. Le terme "haute résilience" HR désigne une densité d'environ 35 kg/m3. 
  • Epaisseur (cm) : une épaisseur de 16 cm est un gage de qualité.
  • Résilience : c'est la capacité de la mousse à retrouver son aspect initial et à "épouser" les courbes de votre corps.

Propriétés des Ressorts

Une literie à ressorts de qualité se caractérise par sa très bonne ventilation ; adaptée à ceux qui désirent avoir une meilleure circulation d'air ainsi qu’aux personnes plus corpulentes
On distingue les ressorts Bonnell - ressorts traditionnels ou classiques appelés aussi biconiques (en forme de sablier), confort ferme, produits entrée de gamme, indépendance de couchage moyenne.
Les ressorts ensachés, plus fins, résilients et sophistiqués, placés dans une poche en tissu individuelle, offrent une suspension point par point et une indépendance de couchage supérieure, car chaque ressort travaille indépendamment - procure un soutien morphologique.  

 

Bien choisir son oreiller

 

Un bon oreiller doit soutenir votre nuque et permettre à vos muscles du cou et des épaules de se relaxer complètement. Votre dos prend alors une meilleure position ce qui vous procure un sommeil plus réparateur.
L'épaisseur n'est pas le seul critère à prendre en compte, le maintien qui vous correspond le mieux doit aussi guider votre choix. Ce maintien se traduit par une souplesse ferme ou plutôt moelleuse.
Un oreiller a une durée de vie moindre qu’un matelas, pensez donc à le remplacer tous les deux ans en moyenne.

Oreiller bébé

Permet au bébé de surélever la tête, donc, de mieux respirer et aussi de mieux digérer. Un oreiller classique peut être dangereux pour le tout petit. Il faut alors connaître les règles de sécurité, afin de bien choisir son oreiller. Voici un petit guide pour vous aider à faire votre choix.

  • Avant 16 mois, il est recommandé de ne pas utiliser d'oreiller, peut être dangereux pour les tous petits. Il existe d'autres accessoires permettant de le remplacer et de pallier : le cale-bébé (de la naissance à 6 mois). Il est en mousse et prend la forme du crâne, avec deux rouleaux réglables. Il permet de caler le nourrisson dans le lit, de lui faire un petit nid douillet, et de surélever légèrement sa tête. 
  • Après 16 mois, il faut encore respecter quelques règles de sécurité : l'oreiller pourra être extra plat. On privilégiera l'oreiller une matière synthétique, qui offre plus de moelleux, et qui laisse mieux circuler l'air. De plus, il aura un entretien plus facile, et résistera aux entretiens fréquents.
  • Choisissez des oreillers traités anti-acariens et hypoallergéniques pour éviter la survenue d'allergies.
  • L'oreiller sera utilisé avec une taie aux dimensions correspondantes, afin d’être bien ajustée, et de ne pas créer de plis irritants pour la peau fragile des bébés. 

Matelas enfant

La première question à se poser est : quels sont les matériaux qui le composent ? Il ya 2 critères essentiels : une suspension/âme de qualité et un garnissage avec des composants sains

  • Recherchez des produits non toxiques, anti-acariens et résistants aux poussières. Il est généralement conseillé d’éviter le vinyle, le nylon, la mousse polyuréthane.
  • Cherchez un matelas plus ferme : pour les os encore en croissance, les pédiatres recommandent souvent des matelas plus fermes afin d'encourager une croissance adéquate. Un latex de qualité ou un bon matelas à ressorts correspondent à ces critères.

Un prix élevé ne signifie pas nécessairement une meilleure qualité : une literie de bonne qualité coûte souvent plus cher, mais un prix plus élevé ne signifie pas forcément un meilleur matelas.

Bien choisir son Surmatelas 

Un surmatelas de qualité ajoute un supplément de moelleux. Spécialement conçu pour s'adapter et améliorer son confort et son accueil, il doit être de la même dimension que le matelas. C'est aussi un complément protecteur qui prévient l'usure et les salissures. Permet d'atténuer les affaissements et les imperfections d'une ancienne literie ou trop ferme.